Sous la direction de Marco Folin,  Monica Preti
À partir du constat d’un engouement récent pour les maisons-musées de femmes et d’hommes illustres, ce numéro aborde la très grande variété des lieux qui sont regroupés sous cette appellation, et présente une analyse critique de leur difficile catégorisation.

Présentation

Sans s’attarder sur la nouveauté présumée de ce phénomène, il met au contraire en évidence, par une perspective historique, la genèse en fait fort ancienne de ces lieux, construits par des pratiques sociales tout autant que par leurs habitants ou les pouvoirs publics. Cette genèse est le fruit de processus lents, graduels, dilatés sur les temps longs du « devenir-patrimoine » et du « devenir-musée », dont témoignent les recherches publiées dans ce volume. L’approche internationale proposée permet une large perspective sur les traits communs et spécifiques de la muséalisation de ces demeures, complétée par une grande diversité d’approches méthodologiques et d’objets de recherche.
Publié le 20 décembre 2019
Mis à jour le 10 janvier 2020