Auteur(s) Yves Citton,  Estelle Doudet
Un ouvrage qui apporte une lumière nouvelle sur les transformations technologiques les plus récentes.

Présentation

L’attention que nous portons aux divers objets constituant notre monde conditionne la façon dont nous nous comportons envers eux. Si les problèmes d’économie de l’attention sont aujourd’hui à la mode, il reste à comprendre les multiples écologies attentionnelles développées par les sociétés humaines.
Or un nouveau champ de recherche émerge depuis une vingtaine d’années sous le titre d’« archéologie des media » : son ambition est d’apporter une lumière nouvelle sur les transformations les plus récentes (entraînées par la numérisation) de nos formes de médialités et de nos régimes attentionnels, en les éclairant par ce que nous apprennent des couches oubliées des pratiques matérielles, des appareillages et des imaginaires médiatiques du passé plus ou moins lointain. Par les va-et-vient déroutants qu’elle propose entre un passé enfoui et un futur émergent, l’archéologie des media est aujourd’hui l’approche la plus prometteuse pour trouver de nouveaux repères dans l’exploration de nos écologies attentionnelles.
En croisant les problématiques de l’archéologie des media et de l’écologie de l’attention, ce volume collectif issu d’une semaine de discussions menées dans le château de Cerisy fraie des pistes inédites pour aider à nous situer dans les nouveaux environnements de médialité instaurés par des technologies numériques devenues ubiquitaires.

Auteurs

Yves Citton est professeur de littérature et media à l’université Paris 8 et directeur exécutif de l’École Universitaire de Recherche ArTeC.

Estelle Doudet est professeur de littérature aux universités de Lausanne et de Grenoble Alpes et membre junior de l’IUF. Ses travaux portent sur la communication publique, les arts du spectacle et les media au seuil de la modernité.

Collection Savoirs littéraires et imaginaires scientifiques, les derniers titres

Publié le 14 mars 2019
Mis à jour le 17 mai 2019