Auteur·e(s) thomas voltzenlogel
Le cinéma est une affaire de spectres. Harun Farocki a entrepris dans ses films un travail de conjuration des puissances supposées des images afin non pas de nous permettre de mieux les "lire", mais de mieux les "voir" et de pouvoir vivre avec elles.

Présentation

Harun Farocki (1944-2014), a été un cinéaste et un critique prolifique, réalisant près d’une centaine de films pour le cinéma, la télévision ou sous forme d’installation dans les espaces d’exposition et les musées.
Résolument ancré dans le champ de la théorie et de la pratique marxiste des images, le cinéaste allemand a déployé dans ses travaux une pensée singulière du cinéma. Ce livre parcourt un grand nombre de ses films et tente de dégager de la trajectoire de leur auteur, la spécificité de ses dispositifs cinématographiques dans ce qui est aujourd’hui la première monographie qui lui est consacrée.
Les analyses de films ou de séquences dans ce livre ont pour tâche de faire advenir une pensée hantologique des images qui les interrogent — sur les traces de Derrida — à l’aune des spectres qui les hantent, mais qui nous hantent aussi en tant que spectateurs.
La question n’est plus de savoir comment lire les images, mais comment vivre avec elles.

Auteur·e(s)

Thomas Voltzenlogel est Professeur de théorie de l’art et dramaturgie à la Haute école des arts du Rhin à Strasbourg. Il a été chargé d’enseignement à l’Université de Strasbourg ainsi qu’à la Haute École des Arts et Design de Genève. Il est rattaché au laboratoire Approche contemporaines de la création et de la réflexion artistiques, ACCRA (UR 3402).

Cinéma - émergences-résurgences, les derniers titres

Publié le29 avril 2021
Mis à jour le19 février 2021