Auteur(s) Vincent Berdoulay,  Olivier Soubeyran
Une thématique plus que jamais d'actualité !

Présentation

La question des changements climatiques pose avec une insistance croissante celle de l’adaptation, au-delà de ce que les politiques d’atténuation peinent à obtenir pour ralentir le réchauffement de la planète. Dans ce contexte, de nouvelles perspectives sont ouvertes pour concevoir l’aménagement des territoires à toute échelle. Puisant dans l’expérience française, mais aussi étrangère, il appelle à une véritable mutation de la pensée aménagiste afin rendre complémentaires écologie, éthique et démocratie. Cette transformation est analysée à la lumière d’un examen approfondi des enjeux qui la conditionnent, notamment : le rapport humain à la nature ; le renversement de la démarche immunitaire de la société vis-à-vis de l’environnement et le danger posé par les solutions qui, prenant acte de l’incertitude, visent à substituer la prévision par la préemption face aux possibilités événements catastrophiques.

Comment, alors, dépasser les solutions socialement et territorialement excluantes d’une partie de la population, voire liberticides pour tous ? C’est finalement à une conversation entre la nature, les autres et nous-mêmes que cet ouvrage nous invite.

Auteurs

Vincent Berdoulay est professeur émérite de l’université de Pau et des Pays de l’Adour. Ses travaux portent principalement sur l’histoire et l’épistémologie de la géographie, les enjeux écologiques, environnementaux et patrimoniaux, l’aménagement, l’urbanisme et la culture.

Olivier Soubeyran est professeur émérite de l’université Grenoble Alpes. Ses enseignements, recherches et publications portent sur les théories de la planification environnementale, la prospective, les conséquences du changement climatique, et les relations entre la pensée aménagiste et la pensée géographique.

Collection Écotopiques, les derniers titres

Publié le 11 juin 2020
Mis à jour le 2 avril 2020