Sous la direction de Elke Nissen,  Françoise Poyet,  Thierry Soubrié
Cet ouvrage questionne deux dimensions centrales dans le domaine de la formation ouverte et à distance (FOAD), à travers l'analyse d’échanges en ligne : la (co)construction des connaissances et la médiation humaine pour l’accompagnement.

Présentation

Une formation médiatisée, qu'elle se déroule entièrement en ligne (formation à distance) ou partiellement (formation hybride), ne peut aujourd'hui se résumer à la simple mise à disposition de ressources en ligne. Si l'interaction en ligne est donc, dans ce cadre, considérée comme une nécessité pédagogique, elle ne cesse pas pour autant de soulever de nombreux questionnements. Cet ouvrage cherche à donner un éclairage pluridisciplinaire (relevant des sciences de l'éducation, des sciences du langage, des technologies éducatives, de la didactique des langues, etc.) à trois thématiques majeures de la recherche sur l'interaction dans différents contextes pédagogiques. Les deux premières correspondent à des thématiques bien établies dans ce champ et se centrent premièrement sur les apprenants (la (co)construction de connaissances ainsi que le développement de connaissances), et deuxièmement sur l'aide apportée par des tuteurs ou bien des pairs (la médiation humaine pour l'accompagnement). La troisième porte sur des questions émergentes – soit parce qu'elles sont liées à des dispositifs et réseaux en plein essor (comme l'apprentissage nomade ou les communautés de pratique), soit parce qu'elles apportent un éclairage nouveau à des modes d'interaction en formation déjà bien établis (la formation de formateurs à travers des forums et des blogs).

Lire la version intégrale en ligne

Collection Didaskein, les derniers titres

Publié le 20 juin 2011
Mis à jour le 19 décembre 2018