Sous la direction de Jean-François Massol,  François Quet
D'Homère aux écrivains contemporains C. Grenier, S. Morgenstern, Sara et quelques autres, les quinze contributeurs de cet ouvrage questionnent la notion d'auteur pour la jeunesse, des pratiques éditoriales à celles de l'institution scolaire.

Présentation

Les écrivains pour la jeunesse sont-ils des auteurs à part entière, ainsi que certains d’entre eux le réclament publiquement ? Près de quarante-cinq ans après les déclarations de R. Barthes sur «la mort de l’auteur», une telle revendication trouve, bien sûr, son origine dans le décalage entre la légitimité encore fluctuante de ce secteur de l’édition et son dynamisme reconnu. Mais l’affirmation naît peut-être aussi d’un retour progressif de l’auteur dans la réflexion théorique et critique, ou bien encore de sa présence diversifiée dans les pratiques scolaires de lecture de la littérature.
S’interrogeant sur la situation complexe d’aujourd’hui, les quinze contributeurs de l’ouvrage questionnent la notion d’auteur pour la jeunesse dans différentes directions, à partir des approches variées qui ont construit la réflexion sur l’auctorialité. Pour ce faire, ils mettent en pleine lumière romans et albums, de C. Grenier, S. Morgenstern, B. Poncelet, G. Lemoine, Sara et quelques autres contemporains. Pour esquisser une mise en perspective historique, ils se tournent aussi du côté d’Homère, P.-J. Hetzel, P. Berna, ainsi que des très récents N. Schneegans et D. Pennac.
De l’édition à l’école, certaines pratiques actuelles sont ainsi sondées avec précision. Même si elle ne paraît pas appelée à prendre la première place, au détriment des autres instances de la littérature, il semble bien que la notion d’auteur pour la jeunesse présente un intérêt certain dans les activités de lecture littéraire. L’ouvrage suggère ainsi une clarification des rôles que l’on peut faire jouer à cette figure de premier plan.

Lire la version intégrale en ligne

Collection Didaskein, les derniers titres

Publié le 1 mai 2011
Mis à jour le 19 décembre 2018