La collection Écotopiques publie des ouvrages en sciences humaines et sociales proposant un regard analytique sur les transformations contemporaines des sociétés aux prises avec des enjeux environnementaux ou écologiques. Elle est ouverte à un large spectre de thématiques, abordées à des échelles variables et en divers lieux de la planète. La collection privilégie des analyses informées par des enquêtes ethnographiques ou historiographiques de première main, articulant contenu empirique et théorique. Elle s’inscrit dans l’actualité des études environnementales.

Ses domaines disciplinaires de référence sont la géographie, l’anthropologie, la sociologie, l’urbanisme, l’économie, l’histoire, le droit, la philosophie, la science politique etc. et plus particulièrement les courants au sein de ces disciplines (économie écologique, géographie critique de l’environnement, histoire environnementale, ethno-écologie) qui ont constitué l’environnement, la nature ou l’écologie en objet de recherche, parfois dans une interdisciplinarité avec les sciences de la nature.

Elle publie des ouvrages d’auteurs, y compris des monographies originales et des traductions. Les ouvrages collectifs sont également les bienvenus s’ils sont portés par un projet éditorial clair, soucieux d’une cohérence d’ensemble.
Ces ouvrages s’adressent à un public de chercheurs, d’enseignants, d’étudiants, et plus largement à tous les lecteurs intéressés par les relations des sociétés à leur environnement.