Auteur·e(s) julie vaslin
Pour la première fois, un livre qui parle de l'art urbain sous l'angle des politiques publiques.

Présentation

Le rôle des politiques publiques dans la fabrique de l’art urbain

Quels regards portent les pouvoirs publics sur le graffiti ? Comment se sont construits les dispositifs de régulation de cette pratique, entre répression et promotion ? Les actions municipales de soutien à l’art urbain sont-elles des politiques culturelles, touristiques ou juste un supplément d’âme à des opérations d’urbanisme ?

En s’appuyant sur des exemples et des entretiens menés à Paris et Berlin, villes centrales du développement du graffiti européen, l’auteure propose une analyse des politiques du graffiti à la croisée de la sociologie politique, de la sociologie urbaine et de la sociologie de l’art.
Traitant à la fois de répression et de promotion des graffitis, cette approche permet de dénouer les paradoxes des politiques publiques qui tentent de les encadrer.
 

Auteur·e(s)

Sociologue de l’action publique, Julie Vaslin est docteure de l’Université de Lyon. Lauréate 2018 du prix spécial du Prix de thèse sur la ville (PUCA/APERAU/CDC) et du prix spécial du Prix de thèse sur les collectivités territoriales (GRALE/CNRS), c’est au sein du Laboratoire Triangle qu’elle a rédigé la thèse, Esthétique propre. La mise en administration des graffitis à Paris de 1977 à 2017, dont est issu cet ouvrage. 
Publié le18 février 2021
Mis à jour le25 février 2021