Exercices de rhétorique n°19 / 2022

La quantité syllabique
Sous la direction de Sophie Hache

Présentation

« La prosodie se définit comme une discipline linguistique se fondant sur un ensemble de notions, comme le ton, l’accent, l’intonation, la durée syllabique, le débit, la mélodie et le rythme. Dans la réflexion sur le langage de la première modernité, plusieurs de ces notions concernent pleinement la rhétorique ; il en est ainsi de la quantité syllabique, qui est au fondement du « nombre » tel que l’entend la rhétorique antique, le numerus : les syllabes longues ou brèves sont la matière même des pieds de la poésie latine comme des cellules rythmiques en prose. Le débat sur la quantité en français peut se formuler simplement : existe-t-il dans notre langue des syllabes longues et des syllabes brèves, de la même manière que dans les langues anciennes ? Le français distingue-t-il comme le latin des voyelles longues et d’autres brèves ? Ces deux questions, souvent identifiées l’une à l’autre, se posent explicitement à partir de la Renaissance et pendant plus de deux siècles, et ses implications sont essentielles à la pensée de la langue, de la poésie et du chant...»

Présentation, Sophie Hache

Revue Exercices de rhétorique, les derniers titres

Publié le  26 octobre 2022
Mis à jour le  26 octobre 2022