Sous la direction de elisabetta carpitelligiovanni depaujeanine élisa médélice
Ce numéro 20 de Géolinguistique fait la part belle au patrimoine oral et à la motivation sémantique à travers l’occitan, le francoprovençal et les langues germaniques.

Présentation

Ce nouveau numéro de Géolinguistique s’articule idéalement en cinq petits blocs entre lesquels il est possible d’identifier des liens forts : une contribution que nous pouvons considérer à caractère général, touchant les archives sonores qui depuis longtemps intéressent les dialectologues et plus en général tous ceux qui travaillent autour de l’oralité ; deux articles consacrés aux variétés germaniques, bien que sous deux angles différents : le premier qui présente encore des témoignages oraux, cette fois sur la représentation de l’accent alsacien, et le second sur l’analyse motivationnelle des noms d’insectes dans les variétés scandinaves ; les noms des insectes font aussi l’objet d’un article où données dialectales et sémantique cognitive s’éclairent réciproquement à partir de matériaux des aires alpines francoprovençale et occitane : une perspective qui portera certainement un éclairage nouveau aussi sur l’étude motivationnelle de la zoonymie populaire ; et c’est encore l’occitan qui fait l’objet des deux articles suivants qui explorent l’un la morphosyntaxe et l’autre la phonologie de ces variétés ; la dernière contribution est consacrée à l’Afrique, absente depuis longtemps de notre revue, et qui concerne l’Éthiopie, une aire que, jusqu’à présent, nous n’avions jamais eu l’occasion d’accueillir et qui nous permet d’intégrer dans ce numéro une réflexion sur la relation entre transcriptions concurrentes des toponymes.

Auteur·e(s)

Elisabetta Carpitelli est professeure en sciences du langage à l’Université Grenoble Alpes, elle s’occupe de dialectologie romane et de géolinguistique et co-dirige l’Atlas Linguistique Roman.

Giovanni Depau est maître de conférence en sciences du langage à l’Université Grenoble Alpes, ses travaux s’intéressent aux contacts de langue (domaine de la langue sarde).

Jeanine Élisa Médélice est professeure émérite en sciences du Langage à l’Université Grenoble Alpes, ses domaines de recherches sont la dialectologie et la toponymie.

Revue Géolinguistique, les derniers titres

Publié le1 décembre 2020
Mis à jour le11 décembre 2020