Auteur(s) Claire Elmquist
L'ouvrage analyse la déception de Jean-Jacques Rousseau à l'égard de son père qui l'abandonna à l'âge de dix ans, prise comme origine de sa réflexion politique et sociale, et démontre que toute son œuvre se développe à partir de cette frustration initiale.

Présentation

Jean-Jacques Rousseau aimait et admirait son père Isaac qui l’abandonna quand il avait dix ans. À son tour Jean-Jacques abandonna ses propres enfants. Le problème complexe des relations entre Jean-Jacques et son père, que reflètent ces abandons, se laisse deviner dans quelques pages des Confessions. Quel rôle joue-t-il dans la pensée de Rousseau sur lui-même et sur l’homme ? Tout un réseau d’associations relie les passages des différents écrits de Rousseau que Claire Elmquist analyse et compare dans le but de répondre à cette question. Là où Rousseau exprime quelques-unes de ses idées les plus neuves et les plus subversives, elle fait voir comment il transforme le problème de ses relations avec Isaac et le traite en le déguisant subtilement. Ce problème surgit, inattendu, un peu partout dans ses écrits et en influence la structure.

Hors collection, les derniers titres

Publié le 12 mai 1997
Mis à jour le 5 octobre 2017