Textes réunis et présentés par Jean Perrin
L'œuvre est mise en perspective dans l'éventail des genres, l'intertextualité shakespearienne, la mythologie occidentale, la pensée philosophico-ontologique, les intérêts culturels plus ou moins obsessionnels, décoratifs, symboliques, juridico-éthiques de l'époque.

Présentation

On finit toujours par percevoir chez Shakespeare des profondeurs à peine cachées par l'écran d'une ambiguïté ou l'apparente désinvolture d'une formule trompeuse, elle-même signal d'une obsession fondamentale du dramaturge élisabéthain et de son époque : les rapports complexes et souvent contradictoires d'apparences et réalités, et l'intuition propre à Shakespeare du gouffre subliminal. Alors le titre ne serait-il pas ironique ?

Hors collection, les derniers titres

Publié le 1 janvier 1992
Mis à jour le 18 octobre 2017