Sous la direction de Ivana Savalli-Lestrade,  Isabelle Cogitore
La Grèce hellénistique et l'Empire romain dialoguent ici selon trois axes : l'espace et le temps, les vecteurs du pouvoir que sont les documents écrits et les représentations imagées, puis la diffusion à travers la littérature et la religion.

Présentation

Entre le monde hellénistique, né de la conquête d’Alexandre le Grand, et l’Empire romain, le dialogue a pris des formes variées que ce livre à plusieurs voix veut explorer. Pour recréer ce dialogue, spécialistes de l’histoire hellénistique et de l’histoire romaine interviennent conjointement sur les dynamiques du pouvoir monarchique dans l’Orient gréco-romain.La réflexion porte d’abord sur l’élaboration des cadres spatio-temporels, par lesquels les Rois et le Prince expriment et façonnent leur contrôle virtuellement illimité des populations gouvernées. On explore ensuite comment, dans un univers parcouru par des multiples tensions locales, la diffusion de la correspondance officielle, la multiplication des images des monarques et de leurs proches ainsi que la circulation des monnaies perpétuent la représentation et la reproduction du pouvoir central. Sont enfin examinés la littérature de cour et les cultes civiques voués aux Rois et au Prince, deux phénomènes qui donnent à voir tour à tour la vitalité et la créativité de l’idéologie dynastique dans ses variantes hellénistique et romaine.

Collection Des Princes, les derniers titres

Publié le 7 juin 2010
Mis à jour le 21 août 2019