Sous la direction de Touriya Fili-Tullon
L’intérêt et l’originalité de cet ouvrage tient à sa diversité de points de vue. Tant au niveau des approches (littéraire, psychanalytique, sociologique, linguistique etc.), qu'au niveau des textes produits (texte argumentatif, texte poétique, manifeste, etc.).

Présentation

La diversité n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est fréquemment l’occasion de tensions, parfois de crises, et peut mettre à l’épreuve le contrat d’une société qui s’est constituée en nation. Les langues, qui sont le pendant symbolique de cette diversité, deviennent alors l’objet de représentations polémiques, souvent instrumentalisées à des fins idéologiques, économiques ou dans des confrontations sociales.
Le Maroc constitue à cet égard un véritable cas d’école dans la mesure où la coprésence de plusieurs langues pose avec acuité la question du statut et de la légitimité de la (des) langue(s) nationale(s).
Cet ouvrage met à la disposition du public français différents points de vue et accueille des réflexions de spécialistes, de praticiens des langues et d’artistes. Il permet ainsi de penser la
manière dont les langues arabe, berbère, espagnole et française coexistent dans une scénographie mouvante qui n’en finit pas de modeler le Maroc contemporain.

Cet ouvrage est une version revue et augmentée du livre Maroc, la guerre des langues, édité par En toutes lettres au Maroc, en 2018.

Auteurs

Touriya Fili-Tullon est maîtresse de conférences en littératures francophones et comparées (mondes arabes) à l’Université Lumière Lyon 2. Elle est membre du laboratoire Passages XX-XXI. Ses recherches portent sur les littératures contemporaines de langue arabe et française et sur la traduction féministe et postcoloniale.

Collection Janoub, les derniers titres

Publié le 21 novembre 2019
Mis à jour le 15 octobre 2019