Du Goupil nommé Reynaert

Van den vos Reynaerde
Traduit et annoté par René Pérennec
Littérature française et lettres anciennes, Littératures et cultures étrangères
Réécriture du Roman de Renart, joyau de la littérature néerlandaise

Présentation

Van den vos Reynaerde inaugure la réception écrite du Roman de Renart dans l’aire néerlandophone. C'est l’un des sommets de la littérature néerlandaise dont il n'y avait plus de traduction francophone disponible. L’œuvre a été composée autour de 1250, en Flandre. Le texte reproduit ici est celui du manuscrit de Comburg (début XIVe s.). L’auteur dit s’appeler Willem. Il fait part de son souci de conter dans la langue commune « la vie de Reynaert » telle qu’elle a été écrite en français, cela sans rien en omettre. Ce qu’il ne fait pas vraiment, puisqu’il prend pour matière une seule branche du Roman, Le Plaid. Il suit d’abord cette source, mais maintient le cap au-delà du procès au terme duquel Reynaert est condamné à la pendaison, alors que le récit français décroche, la peine de mort qui frappe Renart étant vite commuée en pèlerinage expiatoire. L’ouvrage est abondamment documenté, ce qui lui permet de s’adresser à un public spécialisé de recherche et en même temps, son écriture est suffisamment claire et simple pour permettre aux lecteurs estudiantins ou simplement curieux de suivre le propos. Les points complexes étant traités en note de bas de page, le lecteur non averti les laissera facilement de côté, sans que cela nuise au suivi de sa lecture.

Auteur·e(s)

René Pérennec a enseigné l'allemand aux universités d'Alger, de Paris-Sorbonne et de Tours. Il a consacré des recherches et des réécritures allemandes de récits français (XIIe - XIIe siècles), élargies à des œuvres narratives néerlandaises de la même époque. Il a présenté, traduit et annoté le texte médiéval, avec la collaboration de Patrick del Duca, professeur a l'université Clermont Auvergne. 

Collection Moyen Âge européen, les derniers titres

Publié le  27 juin 2022
Mis à jour le  8 septembre 2022