Traduit et annoté par Baukje Finet-Van der Schaaf
Édition bilingue d’un roman arthurien en moyen néerlandais narrant la quête d’un jeune homme, Torec, pour retrouver la couronne d’or volée à sa grand-mère longtemps avant sa naissance et son mariage avec la jeune fille qui possède ce diadème.

Présentation

Le Roman de Torec, attribué à Jacob van Maerlant (1235-1290/1300), serait une traduction-adaptation d’un roman français perdu : Torrez, le Chevalier au cercle d’or. Fondé sur quelques motifs de deux contes-types populaires, le roman partage le thème de l’amour familial et celui de l’amour courtois consacré par le mariage avec d’autres romans arthuriens ou d’aventure. Associés au motif de la réparation d’un méfait et celui d’un tournoi pour obtenir la main de la bien-aimée ils constituent les fils conducteur de la cohésion du récit. A travers la réécriture de la « matière », aventures, thèmes et motifs de ses sources, le roman représente une oeuvre intertextuelle, nouvelle et originale.

Collection Moyen Âge européen, les derniers titres

Publié le 8 juin 2015
Mis à jour le 20 août 2019