Quatre sagas légendaires d'Islande

Traduit et annoté par Asdis R. Magnusdottir
Lettres et sciences humaines, Littératures et cultures étrangères, Culture germanique et scandinave
Les sagas islandaises, des plus connues à celles qui le sont moins, telles ces sagas légendaires, témoignent d’une activité littéraire exceptionnelle en Islande médiévale.

Présentation

L’activité littéraire en Islande médiévale fut extraordinaire. En témoignent notamment les célèbres sagas des Islandais, mais aussi d’autres catégories de sagas moins connues à l’étranger comme par exemple les sagas de chevaliers, en partie traduites ou adaptées du français, et les sagas légendaires qui mettent en scène des héros du Nord dont les aventures se déroulent dans un passé lointain et un univers plus fictif que réel. Puisant dans les mythes et dans le folklore, les quatre textes ici présentés et traduits appartiennent à cette dernière catégorie : le Dit de Thorstein le Colosse-de-la-Ferme, le Dit de Helgi Fils de Thorir, la Saga de Sturlaug l’Industrieux, et la Saga d’Egil le Manchot et d’Asmund Tueur-de-Guerriers-Fauves. Rédigés à la fin du XIIIe siècle et au XIVe siècle et destinés au divertissement, ces textes s’adressent aujourd’hui non seulement aux spécialistes mais aussi à tout amateur de merveilleux curieux de découvrir le monde imaginaire des Islandais de cette époque.

Collection Moyen Âge européen, les derniers titres

Publié le  19 septembre 2017
Mis à jour le  24 avril 2020