Auteur(s) Vanezia Parlea
L’ouvrage propose une analyse de la relation avec l’Autre dans les Mémoires du chevalier d’Arvieux, voyageur du XVIIe siècle, qui, à la suite de ses séjours dans l’Empire ottoman, témoigne d’une perspective originale sur l’univers oriental.

Présentation

La question ayant constitué le fil directeur de la présente étude a été de savoir dans quelle mesure un voyageur français du XVIIe siècle pouvait faire l’expérience d’une véritable découverte de l’Autre. Le choix méthodologique d’une monographie s’est présenté comme le plus propre à rendre compte des rapports qui se tissent entre les voyageurs français et les Orientaux à l’âge classique. La reconstitution du parcours d’un voyageur unique pouvait, en effet, témoigner de la diversité des dynamiques interculturelles propres à l’époque, pourvu que son expérience orientale fût suffisamment riche. Le cas du chevalier d’Arvieux est apparu comme exemplaire, celui-ci étant un voyageur à la fois représentatif et exceptionnel pour son époque. Afin de mesurer la véritable portée de son expérience, une approche interdisciplinaire de son texte s’imposait. C’est ainsi que, au-delà d’une convocation des acquis de l’histoire de la littérature des voyages et d’un traitement plus proprement littéraire des Mémoires, l’histoire des représentations, l’imagologie ainsi que l’anthropologie culturelle se sont également avérées utiles. Des éléments relevant des « philosophies de la relation » sont aussi venus éclairer des aspects propres à une certaine dimension dialogique de la rencontre avec l’Autre. L’ouvrage est organisé en trois parties : allant d’une reconstitution du parcours biographique de Laurent d’Arvieux ainsi que d’un voyage à travers les diverses versions de ses Mémoires, il se poursuit par une analyse de la construction d’une variété d’images de soi et de l’autre, pour aboutir à une étude plus approfondie des interactions entre le voyageur français et les Orientaux.

Collection Vers l’Orient, les derniers titres

Publié le 15 novembre 2015
Mis à jour le 19 décembre 2018