Sous la direction de Jocelyne Peigney
Ce numéro réunit douze articles qui portent sur les périodes archaïque et classique et qui ont pour sujet la conception de la dépense comme perte, et sa représentation comme dévoration, destruction ou épuisement.

Présentation

Le jeu des échanges métaphoriques entre consommation alimentaire, dépense et disparition se rencontre également à propos de la guerre, des conflits internes à l’oikos et à la polis ; il illustre les abus du pouvoir « glouton » dans la comédie attique ; la pensée politique, philosophique et morale du IVe siècle y a recours pour articuler la place du plaisir et du besoin, du désir et de la frugalité, des dépenses et du pouvoir. Cet ensemble rejoint, avec une perspective particulière, des approches et des méthodes d'analyse diverses, les préoccupations de travaux récents qui traitent de l’histoire de l'alimentation ou des représentations antiques de la richesse et de la pauvreté.

Revue Gaia, les derniers titres

Publié le 4 septembre 2016
Mis à jour le 20 août 2019