Sous la direction de ophélie tremblaydominic anctil
Les recherches actuelles menées en didactique du lexique donnent lieu à des pistes pédagogiques et des ressources prometteuses pour l’enseignement du vocabulaire à tous les niveaux d’enseignement. Ce numéro offre un aperçu de ces recherches, en mettant de l’avant le rôle incontournable de la compétence lexicale dans les apprentissages langagiers.

Présentation

Le vocabulaire est au cœur de la compétence langagière, mais représente parfois un aspect négligé de l’enseignement de la langue. Fort heureusement, la didactique du lexique connait depuis quelques années un essor important et les travaux menés sur l’apprentissage lexical se multiplient. Ce numéro propose ainsi un portrait des recherches actuelles autour de trois axes : les pratiques d’enseignement du lexique, les ressources didactiques qui soutiennent ces pratiques et l’évaluation de la compétence lexicale.
À travers les recherches présentées se dessinent des pistes concrètes pour l’enseignement du lexique aux différents degrés d’enseignement. Dans tous les cas, les travaux illustrent l’intégration de l’enseignement lexical à des dispositifs qui mobilisent tant la lecture et l’écriture que l’oral, de même que le rôle clé de la curiosité et du plaisir des mots dans l’apprentissage. Des ressources innovantes sont également proposées, chacune reposant sur le fait que le lexique fonctionne comme un réseau, ce qui contribue notamment à transformer la vision traditionnelle de l’enseignement par listes de mots. Enfin, la question de l’évaluation de la compétence lexicale est abordée à travers une étude menée auprès d’apprenants adultes, faisant écho à la présentation formelle de la notion de compétence lexicale et de ses dimensions, proposée en introduction du numéro.

Auteurs

Ophélie Tremblay est professeure au département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal. Portée par son amour des mots et son expertise en didactique du lexique, elle s’intéresse aux démarches d’enseignement qui favorisent le développement de la sensibilité lexicale, aux usages du dictionnaire électronique en classe et aux interactions entre vocabulaire courant et vocabulaire disciplinaire dans les manuels scolaires en usage au primaire.

Dominic Anctil est professeur au département de didactique de l’Université de Montréal. Il s’est intéressé à la notion d’erreur lexicale en production écrite au secondaire et au traitement du vocabulaire par les enseignants lors de la correction. Ses travaux actuels portent sur les pratiques d’enseignement du lexique au primaire et les liens étroits entre l’accroissement du vocabulaire et la littérature jeunesse.

Revue Lidil, les derniers titres

Publié le3 novembre 2020
Mis à jour le5 novembre 2020