Sous la direction de Catherine Mariette
Peut-on qualifier d’historien un écrivain dont les rares écrits historiques restent à l’état de brouillon et qui se préoccupe davantage de l’actualité que de l’étude du passé ?

Présentation

En dehors du roman, Stendhal a mené une véritable activité d’historien, encore assez méconnue par la critique. Au moment où naît une «?nouvelle histoire?» alors en voie d’autonomisation dans le champ des disciplines, il prend position, comme la plupart de ses contemporains, contre la tradition des «?antiquaires?» et de l’érudition et participe activement au renouvellement de la vision d’une histoire marquée par l’actualité. Quelle est donc sa situation dans le «?siècle de l’histoire?»?? Entre histoire et mémoire, histoire et biographique, histoire et politique, comment écrire l’histoire??

Grand lecteur des Mémoires écrits par ses contemporains, Stendhal s’interroge sur sa place de sujet-narrateur dans le récit des événements dont il se présente comme le témoin. C’est donc cette histoire, bruissant encore des murmures de ceux qui l’ont vécue, dont il se fera l’historien, une histoire du présent en somme.

Revue Recherches & Travaux, les derniers titres

Publié le 4 juillet 2017
Mis à jour le 26 octobre 2017