Sous la direction de LAETITIA GONON,  PASCALE ROUX
Le fait divers est partout : dans le journal papier, dans ses éditions numériques, à la télévision, la radio, dans les discours politiques, sociologiques, repris par les romanciers et les scénaristes de cinéma. Et pourtant, selon certains critiques, le fait divers ne dirait rien d’important, ou il le dirait mal : type de texte anecdotique détournant les lecteurs de la vraie information, diversion des véritables enjeux de l’actualité, il a souvent été décrié pour ses insuffisances stylistiques et psychologiques.

Présentation

Ce que ce numéro cherche à montrer, ce sont les rapports en réalité complexes entre fait divers journalistique et fiction contemporaine : en adoptant des approches stylistiques, les auteurs des articles ici rassemblés s’efforcent d’étudier la façon dont la langue du fait divers est adaptée et mise à distance par la fiction littéraire, télévisuelle ou cinématographique, dans une tension constante entre le vrai et le réel, l’individu et la communauté, les stéréotypes de la répétition journalistique et l’originalité de la voix créatrice.

Revue Recherches & Travaux, les derniers titres

Publié le 12 juin 2018
Mis à jour le 12 juin 2018