Textes réunis et présentés par Dominique Massonnaud
L’ouvrage comporte articles et dessins de presse, pour la plupart inédits, qui constituent la réception des nus dits « modernes » exposés par les peintres et sculpteurs entre 1799 et 1853. L’homogénéité thématique privilégiée et la période considérée...

Présentation

La lecture de la presse dans la première moitié du XIXe siècle peut faire paraître bien ternes et fades les débats et polémiques d’aujourd’hui… Le ton s’enfle et s’anime particulièrement lorsque des nus sont exposés au salon des Artistes vivants. Les peintres et sculpteurs sont-ils fous de montrer de tels objets, qui sont des atteintes à la pudeur ? Ils choquent et provoquent des réactions qui vont leur assurer une reconnaissance « médiatique » dans un champ artistique qui s’ouvre à l’économie de marché.
L’anthologie présentée ici offre textes et caricatures qui accueillent les nus dits « modernes » de David, Girodet, Gérôme, Delacroix, Pradier, Chassériau, Clésinger ou Courbet, entre autres. Outre le plaisir que peuvent donner ces exercices de style – pour la plupart inédits –, leur lecture montre les enjeux politiques, esthétiques, sociaux que prennent les objets d’art dans la période des révolutions.

Collection Archives critiques, les derniers titres

Publié le1 novembre 2005
Mis à jour le21 avril 2020