Sous la direction de ISABELLE DESPRES
Les textes réunis dans ce numéro font suite au colloque « Construction et déconstruction d’une mémoire de la révolution de 1917 en Russie contemporaine » qui s’est tenu à l’Université Grenoble Alpes en octobre 2017.

Présentation

Le recueil s’intéresse à plusieurs types de représentations artistiques (théâtre, peinture, musique, littérature), mais aussi historique et juridique, de la révolution. La notion de mémoire collective, conceptualisée par Maurice Halbwachs, sert de fil conducteur. Cette mémoire varie selon les époques, depuis la sacralisation de la révolution comme élément fondateur, et sa mythification au début de l’époque soviétique, jusqu’à sa diabolisation dans les premières années post-soviétiques. Aujourd’hui, le relatif silence qui a accompagné en Russie le centenaire de la révolution laisse penser que le consensus nécessaire à la mémoire historique d’une société apaisée est loin d’être atteint.

Revue ILCEA, les derniers titres

Publié le 21 juin 2019
Mis à jour le 21 juin 2019