Dans la nuit de Troie

Commentaire du Rhésos, tragédie attribuée à Euripide
Auteur·e(s) Caroline Plichon
Littérature française et lettres anciennes, Lettres et sciences humaines, Arts visuels/Arts du spectacle

Présentation

Dans la nuit de Troie a pour objectif de faire redécouvrir une pièce méconnue et longtemps déconsidérée du répertoire tragique, le Rhésos attribué à Euripide, et d’en interroger la postérité paradoxale en montrant sa force poétique et dramaturgique. Il s’agit en effet de mettre en valeur l’originalité de cette pièce qui a vocation à être retraduite et rejouée sur les scènes contemporaines  : une pièce unique en son genre parmi celles qui nous sont parvenues, parce qu’elle se déroule entièrement de nuit et parce qu’elle reprend dans sa trame un chant de l’Iliade, le chant X. Une pièce qui ne cesse de dialoguer avec la tradition poétique et avec le texte homérique en particulier et qui fait de ce matériau un grand spectacle. C’est aussi parce que l’épopée homérique connaît aujourd’hui un regain de vitalité au théâtre, en art et en littérature, témoignant d’un véritable « besoin » d’Homère, que le Rhésos est plus que jamais d’actualité. Alors que l’œuvre a été longuement occultée, deux commentaires en langue anglaise sont en effet parus depuis 2011, et le texte du Rhésos a été publiée aux Belles Lettres en 2004. Il suscite en outre encore des réécritures contemporaines (Marie Cosnay, Les Enfants de l’aurore, 2019). Mais il n’existait pas encore de commentaire de l’œuvre en langue française.

Auteur·e(s)

Caroline Plichon est agrégée de lettres classiques et docteur en sciences de l’Antiquité. Elle est professeur agrégée dans l’UFR Temps et Territoires de l’université Lumière Lyon II.

Collection Lire l'Antiquité, les derniers titres

Publié le  27 juin 2022
Mis à jour le  27 juin 2022