Sous la direction de anne bielman sanchezisabelle cogitoreanne kolb
Le rôle et le pouvoir des femmes dans le monde Antique.

Présentation

Reines, impératrices, régentes… Autant de termes plus ou moins anachroniques – et la liste n’est pas exhaustive – qui posent la question de la place des femmes influentes dans l’Antiquité. Et pourtant, les mondes antiques sont peuplés de femmes, que les sources, littéraires ou documentaires, présentent aux côtés des puissants ; elles sont tantôt en lien et tantôt en opposition avec eux, tantôt honorées, tantôt écartées. La forme même du pouvoir qu’elles exercent, directement ou indirectement, est une source d’interrogations, tout comme les variations de la place qu’elles occupent dans les institutions politiques ; l’expression officielle de ce pouvoir évolue, notamment dans les périodes de crise dynastique.

Les questions sur les femmes influentes sont donc multiples et, de la confrontation entre les périodes hellénistique et romaine, est né un livre polyphonique, à la confluence de recherches menées ces dernières années en France, Suisse, Italie et Allemagne, par des spécialistes de l’histoire politique. Organisé en deux parties, respectivement sur les atouts des femmes et sur leurs modes d’exercice du pouvoir, le livre fait apparaître une vingtaine de thématiques sur lesquelles le dialogue entre les deux périodes antiques est particulièrement fécond et off re des réflexions novatrices.

Cet ouvrage est une réimpression avec mise à jour bibliographique du titre paru en 2016 sous le nom ELLUG.

Auteur·e(s)

Anne Bielman Sánchez est professeur d’histoire ancienne à l’Université de Lausanne, Isabelle Cogitore professeure de langue et littérature latines à l’Université Grenoble Alpes et Anne Kolb, professeur d’histoire ancienne à l’Université de Zürich.

Collection Des Princes, les derniers titres

Publié le4 mars 2021
Mis à jour le12 janvier 2021