Sous la direction de jean foyeraurélie chonévalérie boisvert
Les agricultures alternatives sèment le trouble dans la distinction classique entre savoirs et croyances.

Présentation

Les « agricultures alternatives » ont comme caractéristique commune de se poser comme des alternatives, plus ou moins radicales, au modèle dominant représenté par une agriculture intensive, réduite à sa seule fonction de production et parfois qualifiée d’industrielle. Ces agricultures se démarquent ainsi au niveau productif, écologique, politique, économique, épistémologique ou encore spirituel. Tandis que la recherche s’est largement concentrée sur les premiers aspects, les deux dernières dimensions, épistémologique et spirituelle, ont été comparativement peu investies.L’objectif de cet ouvrage est donc de combler ce vide en éclairant diverses agricultures alternatives (permaculture, biodynamie, agriculture paysanne, agriculture biologique, etc.) sous l’angle original du lien entre scientificité et spiritualité. Mais symétriquement, cet angle d’attaque permet de rouvrir un chantier théorique et méthodologique quelque peu abandonné, celui de la réflexion sur les rapports entre savoirs et croyances.

Auteur·e(s)

Jean Foyer est chargé de recherches au Centre de recherche et de documentation sur les Amériques à Paris.

Aurélie Choné est maîtresse de conférences en études germaniques à l’Université de Strasbourg.

Valérie Boisvert est professeure ordinaire à la Faculté de géosciences et environnement de l’Université de Lausanne.

Collection Écotopiques, les derniers titres

Publié le24 février 2022
Mis à jour le7 octobre 2021