Sous la direction de christiane deloince-louetteagathe sahla
Comment Homère est-il devenu un auteur du patrimoine littéraire et artistique français ?

Présentation

À l’heure où traductions et adaptations d’Homère se multiplient, ce livre explore les moyens que les artistes et écrivains français ont mis en oeuvre pour faire d’Homère un auteur patrimonial. Transmission, traduction, transformation, transposition : les auteurs examinent toute forme d’appropriation créatrice qui se réalise parfois au risque d’un dévoiement ou d’un écart.
Son sujet est la vulgarisation d’Homère à tous les sens du terme, du plus noble – le transfert dans la langue vulgaire – au plus péjoratif – la chute du piédestal – en passant par l’adaptation à un public pluriel : vulgariser, c’est rendre accessible au plus grand nombre. Les auteurs font le choix de considérer les diverses appropriations des textes homériques comme des enrichissements, voire des oeuvres à part entière : il ne s’agit pas seulement de traduire, mais de faire « nôtre ».
Transhistorique et pluridisciplinaire, il croise les approches d’antiquisants et de modernistes, de stylisticiens et de comparatistes, approches plurielles et multiples d’un nous collectif.

Auteur·e(s)

Christiane Deloince-Louette, maîtresse de conférences en Littérature du XVIe siècle à l’Université Grenoble Alpes, travaille principalement sur la réception d’Homère à la Renaissance.

Agathe Salha, maîtresse de conférences en Littérature comparée à l’Université Grenoble Alpes, travaille sur la réception de l’Antiquité à l’époque moderne et contemporaine.

Collection Lire l'Antiquité, les derniers titres

Publié le23 septembre 2021
Mis à jour le30 juin 2021