Sous la direction de Sophie Louargant
Un nouveau regard sur la notion de mobilité des femmes et des hommes d'aujourd'hui.

Présentation

Issu d'observations et de récents travaux de recherche, il montre que la capacité des femmes à être mobiles, à avoir accès aux mêmes ressources que les hommes pour se déplacer, n'est nullement acquise.
Les auteures abordent des problématiques diverses mais toutes convergent vers le constat suivant : les usages, les pratiques et les comportements restent encore tributaires du genre. Que l'on soit cadre supérieure en Île-de-France ou employée à domicile dans une autre région française, l'accès aux services urbains et à l'emploi, l'organisation du temps, le sentiment de sécurité marquent de profondes inégalités.

À l'heure où les métropoles pensent les nouvelles mobilités de demain, l'ambition de cet ouvrage est d'apporter des éléments de réflexion pour développer des formes de participation et de pédagogie éducatives à la mobilité. Il montre avant tout que la mobilité est un droit à la ville pour les femmes.

Auteurs

Sophie Louargant est enseignante-chercheuse à l'Université Grenoble Alpes. Ses travaux s’inscrivent dans le champ des études de genre avec une approche sociale, politique des territoires et des territorialités.

Contributeurs : Claire Aragau ; Martine Berger ; Aude Kerivel ; Colette Le Petitcorps ; Lionel Rougé ; Sabrina Sinigaglia-Amadio

 

Collection Carrefours des idées, les derniers titres

Publié le 7 mars 2019
Mis à jour le 7 mars 2019