Auteur(s) Jacques Brethomé
L'allemand, comme discipline scolaire, s’établit définitivement dans les lycées français entre 1850 et 1880. D’où l’intérêt de reconstituer les modifications institutionnelles que ce changement a entraînées.

Présentation

C’est aussi l'occasion de retracer la vie de ces premiers enseignants de langues vivantes, leur environnement professionnel et humain, leur horizon intellectuel. Les grandes ruptures sont l’irruption des réalités modernes du commerce et de l’industrie dans la société française et la guerre de 1870-1871 qui met l’allemand et l’Allemagne au cœur des préoccupations des Français. L’instauration de la république après la défaite de 1870 s’accompagne d’une réorganisation progressive de l’enseignement dans lequel les langues vivantes, et plus particulièrement l’allemand, prendront une part décisive et qui façonnera durablement le lycée français jusqu’au milieu du XXe siècle. L’histoire des professeurs d’allemand des lycées en France de 1850 à 1880 dépasse donc le cadre strict d’une étude spécialisée ; même au cours d’une période historique restreinte on peut ainsi suivre pas à pas les contradictions et évolutions de la société française au XIXe siècle.

Hors collection, les derniers titres

Publié le 1 avril 2004
Mis à jour le 18 octobre 2017