Auteur(s) Henri Thuile
Textes réunis et présentés par François Livi,  Paul-André Claudel
Littérature et Orient, essai sur les rapports Orient-Occident publié en 1921, refait surface grâce à cette édition. C'est un événement, qui doit rendre à son auteur, Henri Thuile, la place qui lui revient dans l’histoire de l’orientalisme.

Présentation

Le poète et essayiste Henri Thuile (1885-1960) compte parmi les silhouettes les plus discrètes, mais également les plus influentes, de l’Égypte littéraire du début du XXe siècle : sa demeure du Mex, dans les faubourgs d’Alexandrie, fut pendant près de vingt ans le point de ralliement d’auteurs de toutes les origines. Dans Littérature et Orient, publié en 1921, il nous livre à travers trente lettres adressées à son ami Stéphanos Pargas une réflexion fascinante sur les liens culturels entre l’Europe et le monde islamique. Son inspiration nous emmène dans une promenade éclairée à travers la poésie de Francis Jammes, les mosquées du Caire, les cultes hellénistiques, les œuvres de Gide et de Claudel, les paysages de la mer Rouge : d’inattendus échos se créent entre des réalités infiniment lointaines, des passerelles s’établissent entre « littérature » et « Orient ». Ce livre est la première réédition de l’essai d’Henri Thuile, salué en son temps par la NRF et le Mercure de France. Précédé d’une préface de François Livi, qui situe son auteur dans le paysage de la francophonie égyptienne et dans l’histoire de l’orientalisme, le texte de Littérature et Orient est complété par des notes explicatives et un dossier critique établis par Paul-André Claudel. Le dossier rassemble des témoignages sur l’auteur, des photographies, des documents divers sur la réception de l’ouvrage dans l’entre-deux-guerres, aussi bien en France qu’en Égypte.

Lire la version intégrale en ligne

Collection Vers l’Orient, les derniers titres

Publié le 1 mars 2013
Mis à jour le 22 août 2019