CEI n° 24 / 2017

Curzio Malaparte, témoin et visionnaire
Sous la direction de Michèle CouryEmmanuel Mattiato
Lettres et sciences humaines, Culture italienne, Littératures et cultures étrangères
Ce numéro est consacré à Cruzio Malaparte (1898-1957). C'est le premier hommage rendu, en France et dans le monde universitaire, au grand écrivain toscan à l’occasion des soixante ans de sa disparition.

Présentation

À travers sept études denses, ce numéro s'attache à dépasser les clichés qui entourent le sulfureux intellectuel et à renouveler l’approche critique de son œuvre suivant deux axes : le premier, fondateur, est prétexte à l’exploration des méandres de sa créativité à l’époque de son adhésion problématique au fascisme ; le second pose la question de la violence et de la décadence comme conceptions anthropologiques structurant sa poétique romanesque, théâtrale ou cinématographique.

Revue Cahiers d'études italiennes, les derniers titres

  • CEI n°35 / 2022
    Roman et Histoire, Histoire et Roman en Italie et en France de l'Antiquité à nos jours
  • CEI n° 34 / 2022
    Territoires et pouvoir. Une perspective franco-italienne
  • CEI n° 33 / 2021
    Personaggi femminili e categoria di genere nella Commedia dantesca
  • CEI n° 32 / 2021
    Femmes aux multiples talents : entre littérature et d’autres pratiques intellectuelles et artistiques
  • CEI n° 31 / 2020
    Les Italiens en Europe (2). Circulations artistiques, littéraires et savantes (XVe-XVIIIe siècles)
  • CEI n° 30 / 2020
    La «biblioteca totale». La citazione nell’opera di Gesualdo Bufalino
  • CEI n° 29 / 2019
    L’art de la prédication au XVe siècle : efficacité rhétorique et figurative
  • CEI n° 28 / 2019
    La culture italienne en France au XXe siècle : circulation de modèles et transferts culturels
  • CEI n° 27 / 2018
    Les Italiens en Europe. Perceptions, représentations, échanges littéraires et culturels (XIVe-XVIe siècle)
  • CEI n° 26 / 2018
    Da Ferrara a Buenos Aires. Contributi sulla ricezione italiana e internazionale dell’opera di Giorgio Bassani
Publié le  10 octobre 2017
Mis à jour le  21 août 2019