CEI n°35 / 2022

Roman et Histoire, Histoire et Roman en Italie et en France de l'Antiquité à nos jours
Sous la direction de Marie-Claire FerrièsPatrizia De Capitani
Culture italienne, Sciences sociales, Histoire, Littératures et cultures étrangères
Le lien entre un genre appartenant à la littérature de fiction et la volonté de mettre en écriture une approche scientifique du passé apparaît vaste, complexe et riche.

Présentation

Ainsi que le montrent de récents travaux, à commencer par ceux d'Ivan Jablonka dans L’histoire est une littérature contemporaine (2017), la collaboration fructueuse entre le romancier et l’historien peut soit finir par les transformer en une seule et même personne, soit révéler au moins l’intérêt que l’un-e et l’autre peuvent trouver à échanger autour des moyens, des instruments et des méthodes des deux disciplines sœurs.

Roman et Histoire, Histoire et Roman s’intéresse à des problématiques qui ont été abordées par les historiens de toutes les périodes et des littéraires de diverses sensibilités selon des angles différents : le roman national des historiens, le roman naturaliste des littéraires, l’histoire du genre romanesque, l’usage systématique de la littérature de fiction comme source d’histoire sociale, la place de la littérature romanesque dans la formation des identités sociales ; mais aussi l’engagement des romanciers dans leur temps. Littéraires, historiens et historiennes, s’emploient ici à faire dialoguer les disciplines et les périodes pour décloisonner des recherches complémentaires.

Auteur·e(s)

Patrizia De Capitani est professeure de littérature italienne de la Renaissance et du Baroque à l’Université Grenoble Alpes ; elle est l’auteure d’une monographie sur la comédie en Italie et en France au XVIe et au XVIIe siècle, de plusieurs éditions d’œuvres de théâtre et de nombreux articles portant sur le théâtre et le roman (Renaissance et époque baroque).

Marie Claire Ferriès est maîtresse de conférences en histoire romaine à l’Université Grenoble Alpes ; elle est l’auteure d’une monographie sur les partisans romains de Marc Antoine et a publié plusieurs ouvrages collectifs et articles sur l’histoire politique et sociale de la fin de la République et du début de l’Empire romain.

Revue Cahiers d'études italiennes, les derniers titres

  • CEI n°35 / 2022
    Roman et Histoire, Histoire et Roman en Italie et en France de l'Antiquité à nos jours
  • CEI n° 34 / 2022
    Territoires et pouvoir. Une perspective franco-italienne
  • CEI n° 33 / 2021
    Personaggi femminili e categoria di genere nella Commedia dantesca
  • CEI n° 32 / 2021
    Femmes aux multiples talents : entre littérature et d’autres pratiques intellectuelles et artistiques
  • CEI n° 31 / 2020
    Les Italiens en Europe (2). Circulations artistiques, littéraires et savantes (XVe-XVIIIe siècles)
  • CEI n° 30 / 2020
    La «biblioteca totale». La citazione nell’opera di Gesualdo Bufalino
  • CEI n° 29 / 2019
    L’art de la prédication au XVe siècle : efficacité rhétorique et figurative
  • CEI n° 28 / 2019
    La culture italienne en France au XXe siècle : circulation de modèles et transferts culturels
  • CEI n° 27 / 2018
    Les Italiens en Europe. Perceptions, représentations, échanges littéraires et culturels (XIVe-XVIe siècle)
  • CEI n° 26 / 2018
    Da Ferrara a Buenos Aires. Contributi sulla ricezione italiana e internazionale dell’opera di Giorgio Bassani
Publié le  3 octobre 2022
Mis à jour le  5 octobre 2022