Sous la direction de chiara kirschner
Partir de chez soi à vélo et arriver en Chine un an après, parcourir la via Alpina à pied en famille pendant l'été, traverser l'Atlas marocain en deux semaines alternant ascension par la marche et descente en parapente, sortir de chez soi pour une flânerie de quelques heures dans les environs... autant de pratiques qui peuvent relever de l'itinérance récréative.

Présentation

Au-delà de ce que l’on peut observer de l’extérieur et qui correspond au sens littéral du terme (se déplacer le long d’un itinéraire), itinérance en géographie et sociologie du tourisme comporte aussi un sens figuré : l’alternance d’un itinéraire et d’errance. En quoi consiste cette errance qui fait la spécificité de l’itinérance ? »

Ce numéro spécial se donne pour objectif de mieux structurer et enrichir le champ d'étude (aujourd'hui très restreint) de l'itinérance récréative de montagne à travers l’exploration de tous ses détours (spatial, socioculturel, existentiel), de pratiques spécifiques, de la gestion (gouvernance, valorisation territoriale, médiation). Il est organisé selon le type de création à laquelle l’itinérance aboutit : spatiale, culturelle, existentielle, et artistique. Il contribue aussi à identifier le rôle et l’apport du milieu de montagne à l’itinérance récréative, et son statut dans l’analyse de cette pratique. 

Auteur·e(s)

Chiara Kirschner, Tristan Tassart, Pierre de Potesad, Camille Girault, Frédérick Guyon, Radu Cristian Barna, Arnaud Szkutnicki, Pacal Mao, Eric Bordessoule, Michel Lompech

Publié le20 janvier 2021
Mis à jour le20 janvier 2021