Recherches & travaux n°100 / 2022

Les arts littéraires : transmédialité et dispositifs convergents
Sous la direction de Bertrand GervaisRené AudetCarole Bisenius-Penin
Littératures et cultures étrangères, Littérature française et lettres anciennes
Partant d’un état de situation montrant la transformation actuelle des pratiques de création et de diffusion de la littérature contemporaine, ce numéro vise à mieux cerner la notion émergente d’arts littéraires que les articles de ce dossier abordent sous des angles variés.

Présentation

À l’intersection des études littéraires et des sciences de l’information et de la communication, ce dossier de la revue Recherches & travaux entend explorer les ramifications de la notion d’arts littéraires, une notion promue dans les milieux culturels québécois qui tend peu à peu à s’imposer plus largement. L’enjeu est de saisir à travers cette dénomination émergente la multiplication des pratiques observées (lecture dessinée, poésie numérique, feuilletons radiophoniques, vidéo-poèmes, créations sonores immersives ou interactives). En montrant à partir des études sur la transmédialité (Jenkins, 2006 ; Bourdaa, 2012 ; Maigret, 2013), sur les médiations culturelles (Lamizet, 1999 ; Davallon, 2004 ; Caune, 2006), ainsi que sur la création littéraire (Rosenthal & Ruffel, 2010 ; Nachtergael, 2015), qu’il ne s’agit pas d’une simple juxtaposition de supports en quelque sorte absorbés par la littérature, ces articles visent à soutenir l’idée qu’émerge une nouvelle conception du littéraire et de sa pratique — d’où diverses appellations tentant d’en saisir la proposition inédite : « poésie performée », « arts de la parole », « œuvres transmédiatiques », « néolittérature », « littérature exposée »… L’objectif est alors de comprendre comment les arts littéraires tirent parti des processus de convergence en place pour renouveler les dispositifs de narration et les formes de médiation avec les publics.

Auteur·e(s)

Carole Bisenius-Penin
Professeure de sciences de l’information et de la communication de l’Université de Lorraine, Carole Bisenius-Penin est membre du Centre de recherche sur les médiations (Crem) et de l’OMEC (Observatoire des médiations culturelles, Montréal), ses travaux portent sur la résidence d’auteurs, les dispositifs de médiation et les arts littéraires. Elle est également responsable scientifique de divers contrats de recherche, tout en gérant un laboratoire hors les murs incluant une résidence d’écrivain au sein d’un musée en France (Récit’Chazelles, Maison de Robert Schuman) et d’une institution culturelle au Canada (Maison de la littérature, Québec).

René Audet
Professeur titulaire de littérature contemporaine et culture numérique à l’Université Laval.

Bertrand Gervais
Professeur titulaire au Département d'études littéraires de l’Université du Québec à Montréal, Bertrand Gervais est le directeur du NT2, créé en 2004 et il est le chercheur principal du partenariat CRSH Littérature québécoise mobile (2019-2024). Il a repris en 2022 la direction de Figura (Centre de recherche sur le texte et l’imaginaire) qu’il a fondé en 1999. En 2018, il a reçu le prix d’excellence pour l’informatique dans les arts et les sciences humaines de la Société canadienne des humanités numériques et il a été élu à l’académie des arts, des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada. Il mène des recherches sur les théories de l’imaginaire, sur le contemporain et sur la culture numérique.

Revue Recherches & Travaux, les derniers titres

Publié le  13 octobre 2022
Mis à jour le  14 octobre 2022