Auteur(s) Charlotte Ribeyrol
Cet ouvrage explore l'hellénisme subversif de trois auteurs anglais appartenant au mouvement esthétique (« Aestheticism ») dans les années 1860-1880 : Swinburne, Pater et Symonds.

Présentation

L'hellénisme naît dans le sillage romantique de l'œuvre de Winckelmann dont la vision épurée de l’antique contraste avec l’esthétique du trouble qui se fait jour dans l’œuvre de ces poètes et essayistes. Pater, Swinburne et Symonds, dont les écrits sont encore peu connus en France, furent en effet en quête des parts d’ombre de la Grèce, son altérité, ses couleurs, en lien avec les nouvelles excavations archéologiques et les découvertes anthropologiques contemporaines.
Cette étude entend réévaluer la dimension résolument subversive du modèle hellénique invoqué par ces trois figures ainsi que par certains peintres de leur cercle proche.

Collection Esthétique et représentation : monde anglophone (1750-1900), les derniers titres

Publié le 1 juillet 2013
Mis à jour le 20 août 2019