Une parole inquiète

Barthes et Foucault au Collège de France
Auteur·e(s) Guillaume Bellon
Lettres et sciences humaines, Littérature française et lettres anciennes
Figures majeures du « moment théorique » de la pensée française, Roland Barthes et Michel Foucault ont été également de grands professeurs. Au Collège de France, ils ont affronté les difficultés de la prise de parole.

Présentation

Barthes et Foucault n’ont eu de cesse d’esquiver « l’ordre du discours », son « pouvoir » ou son « autorité ». Le présent essai, à partir d’une analyse génétique de la fabrique menant de l’archive enseignante (notes manuscrites ou enregistrements sonores) au livre, fait dialoguer cours et œuvre, afin de cerner le propre d’une attention constante et inquiète au discours. Alors que l’édition des cours et séminaires des deux auteurs se poursuit, ce travail se veut une contribution à l’histoire, encore à écrire, de l’évolution et des impasses du magistère enseignant durant ces années.

Collection La Fabrique de l'œuvre, les derniers titres

Publié le  18 septembre 2017
Mis à jour le  15 janvier 2021