Auteur·e(s) gilles castagnès
Un livre pour passionnés de pêche à la ligne et amoureux de littérature : en réunissant ces deux domaines, l’auteur remplit une case vide de la critique littéraire, explore le « genre halieutique » et nous fait voyager dans les œuvres des grands auteurs français et américains, tout en nous plongeant dans le monde des profondeurs et de l’inconscient de l’écrivain pêcheur.

Présentation

Un essai qui fait mouche.

Gilles Castagnès vient combler une lacune dans la critique littéraire : il s’intéresse au thème de la pêche à la ligne dans la littérature et à un genre qui contribue à enrichir les écrits sur la nature, le genre halieutique. 
Si la zoopoétique n’est jamais très loin, l’auteur diversifie les méthodes d’approche, de la sociologie à la narratologie et à la psychanalyse, pour tenter de capturer ce genre fuyant et multiforme, rencontrant aux détours d’un méandre
Hemingway et Genevoix, Maupassant, Zola ou Proust, et plongeant avec Bachelard et Freud « de l’autre côté du miroir », dans le monde des profondeurs. À quoi tient cette fascination du pêcheur pour l’eau de la rivière qu’il lit, qu’il sent, qu’il écoute, attentif à ses moindres humeurs, à ses imperceptibles remous ? Comment expliquer la jouissance à sentir la vie au bout d’un fil mais, surtout, pourquoi et comment la raconter ? 
Amoureux de littérature et passionnés de pêche (ce sont souvent les mêmes) se rejoindront dans la lecture de cet essai.

Auteur·e(s)

Gilles Castagnès est professeur de littérature du xixe siècle. Il partage son temps entre l’enseignement à l’université Sogang de Séoul et la pêche à la ligne dans la Cère et la Dordogne.

Collection Ateliers de l'imaginaire, les derniers titres

Publié le17 juin 2021
Mis à jour le12 avril 2021