Sous la direction de Marion Blondel,  Agnès Millet
À l’occasion de la sortie de son 60e numéro, la revue Lidil fête ses 30 ans. Ce numéro 60 de la revue Lidil vise à comprendre quels phénomènes sont à l’œuvre dans les genres narratif, descriptif, académique, poétique ou journalistique dans les langues des signes. Il s’appuie sur des descriptions de la LSF (France), la LSFB (Belgique francophone), la LSQ (Québec) et la STS (Suède).

Présentation

Bien des recherches sur les genres discursifs ont été entreprises pour les langues vocales – que ce soit à l’oral ou à l’écrit – tandis que les recherches sur les genres dans les langues des signes sont rares, et ce, malgré la constitution relativement récente de nombreux corpus, en France comme à l’international. Ce constat a motivé les choix d’éditer ce numéro 60 de Lidil qui présente un ensemble de contributions éclairant la façon dont les genres discursifs se marquent dans les langues des signes, tant au niveau pragmatique, prosodique que lexical ou morphosyntaxique. Il s’agit, ce faisant, de montrer en quoi l’étude des genres, peut apporter une plus-value à l’analyse et à la compréhension de certains phénomènes propres à ces langues gestuelles et sans écriture.

Le volume réunit des études comparées entre genres, ou ciblées sur un genre, avec notamment des genres discursifs peu décrits dans les langues des signes comme le poétique, le journalistique, l'académique. Les recherches ont été engagées à partir de corpus de nature variée : authentiques ou élicités, extraits de grands corpus ou d’échantillons plus qualitatifs. Les méthodologies sont donc diverses et liées aux corpus et aux objectifs des différentes recherches présentées dans le volume.

Auteurs

Marion Blondel est chercheure au CNRS, elle est spécialiste de linguistique des langues des signes et s’intéresse tout particulièrement au registre poétique, à l’acquisition bilingue bimodale, et à la prosodie de la LSF.

Agnès Millet est professeure honoraire de l’Université Grenoble-Alpes. Elle travaille dans le champ de la surdité dans divers domaines : sociolinguistique et didactique (représentations sociales, rapports entre les langues - français et LSF -, implications didactiques) ; linguistique (syntaxe de la LSF). Elle a notamment publié une Grammaire descriptive de la LSF - Dynamiques iconiques et linguistique générale, en Février 2019, aux UGA éditions.

Ensemble, elles ont notamment contribué au chapitre LSF de l’ouvrage Jepsen, Julie Bakken, De Clerck, Goedele, Lutalo-Kiingi, Sam & McGregor, William B. (dir.) (2015). Sign Languages of the World. A comparative Handbook. Preston, UK: Ishara Press & Berlin, Boston : Mouton de Gruyter.

Revue Lidil, les derniers titres

Publié le 5 novembre 2019
Mis à jour le 2 décembre 2019