Auteur·e(s) patrizia dogliani
Première histoire sociale du fascisme italien à paraître en France, cet ouvrage se distingue fortement dans le panorama historiographique actuel dominé par l’histoire politique et culturelle.

Présentation

Le livre dresse un panorama complet des problématiques qui animent la société italienne sous le fascisme : les différences de genre, la famille fasciste, la création de l’«homme nouveau», l’assistance sociale, la jeunesse et le rapport entre générations, l’organisation du temps libre et du sport, la ruralisation et la colonisation du territoire et des colonies d’outremer, l’évolution du racisme et de l’antisémitisme, l’italianisation forcée des populations allogènes, l’idée de nation fasciste et d’empire latin.

Auteurs

Professeure d’histoire contemporaine à l’université de Bologne, Patrizia Dogliani est spécialiste d’histoire sociale et politique. Ses travaux portent sur l’histoire du socialisme, du fascisme et sur les mémoires des guerres au XXe siècle. Internationalement reconnue, elle a publié en France Le socialisme municipal en France et en Europe de la Commune à la Grande guerre, (2018).

Collection Italie Plurielle, les derniers titres

Publié le3 septembre 2020
Mis à jour le21 septembre 2020