Sous la direction de isabelle arpinanne sgard
Produire des connaissances scientifiques est une activité éminemment collective.

Présentation

Depuis plusieurs décennies et de manière croissante depuis le début de ce siècle, les professionnel·les de cette activité que sont les chercheur·ses sont incité·es à travailler non seulement ensemble, mais aussi avec des professionnel·les d’autres secteurs ou des « citoyen·nes ordinaires ». C’est à ces liens entre les chercheur·ses et d’autres acteur·rices, volontiers présentés comme à l’origine de connaissances nouvelles et innovantes, qu’est consacré ce dossier.
Les sept articles qui le constituent permettent de s’en faire une idée plus précise : comment ces liens sont-ils désignés, quelles formes prennent-ils, dans quels lieux et à quels moments se déploient-ils ; en quoi sont-ils nouveaux, quelle est leur importance relative ? Ils documentent également les attentes à leur égard, leurs apports, leurs conditions de réussite et leurs limites. Ils éclairent enfin le lien entre la montagne et ces manières particulières de « faire connaissance », à la frontière de la recherche scientifique et d’autres activités spécifiques des régions de montagne.

Auteur·e(s)

Coordinatrices du numéro : Coralie Mounet (Membre du comité de rédaction de la JAR/RGA, codirectrice de la revue)

Auteur.e.s : Anne Sgard, Isabelle Arpin, Cédric Dentant, Pascal Mao, Sébastien Lavergne, Philippe Bourdeau, Elise Tancoigne, Gaëlle Ronsin, Christophe Clivaz, Marc Langenbach, Olivier Obin, Alexandre Savioz, Mikaël Chambru, Jean-Philippe De Oliverira, Maud Vanpoulle, Bastien Soulé, Eric Boutroy, Brice Lefèvre, Yannick Vialette et Fabien Bourlon.

Publié le29 octobre 2021
Mis à jour le29 octobre 2021