Sous la direction de jean christophe vilattegaëlle crenn
L’émotion a toujours été présente au sein des musées, mais elle a longtemps été tenue pour la « folle du logis », qu’il fallait canaliser sinon supprimer. Il n’en va plus de même aujourd’hui, quand l’émotion fait partie d’une économie légitime de l’expérience de visite.

Présentation

Pareille émotion s’appuie sur la mobilisation des sens du visiteur par le conservateur ou par le commissaire d’exposition, sacrifie, le cas échéant, à différents rituels, et peut nourrir une pédagogie, sociale ou politique, au-delà du champ esthétique auquel elle était d’abord identifiée. Le numéro fait l’inventaire de ce tournant émotionnel au sein de la réflexion muséologique, de l’étude des publics et de la mission des institutions. Il montre combien l’émotion est désormais centrale dans un musée qui vise à donner du sens aux événements de la vie sociale, culturelle et politique.
Publié le7 décembre 2020
Mis à jour le7 décembre 2020