Saint Antoine entre mythe et légende

Textes réunis et présentés par Philippe Walter
Lettres et sciences humaines, Littératures et cultures étrangères, Culture hispanique
Replacé dans une longue durée de l'imaginaire qui va du IVe siècle jusqu'à la fin du XVe, saint Antoine l'ermite, « père des moines », révèle un nouveau visage.

Présentation

Le croisement des savoirs, faisant appel à l'anthropologie et au comparatisme, à l'histoire des idées et des croyances religieuses (pour expliquer le symbole du tau ou celui du cochon associés au saint), à l'histoire de l'art enfin (avec le témoignage d'Huysmans sur la représentation picturale des tentations), permet de scruter cette figure-clé de la « mythologie chrétienne ». Ainsi, entre légende et mythe peut se définir, autour d'Antoine le mélancolique et l'initié, l'unité d'une tradition culturelle qui, par-delà les siècles et peut-être même les civilisations, fait dialoguer l'Orient et l'Occident, le texte et l'image, l'Antiquité, le Moyen Âge et la Modernité.

Collection Moyen Âge européen, les derniers titres

Publié le  19 septembre 2017
Mis à jour le  5 mai 2020