Sous la direction de aline marchandpascale roux
Du XXe siècle à aujourd’hui, les auteurs, eux-mêmes reconnus comme écrivains, sont nombreux à traduire leurs pairs. Ce numéro réfléchit aux relations entre deux types d’œuvres (traduite et propre) et aux deux rôles qu’endossent les écrivains-traducteurs, dans la perspective de l’entre-deux-langues.

Présentation

Les études rassemblées ici questionnent ainsi le rapport de l’auteur au bilinguisme à travers une pluralité de pratiques traductives et de positionnements littéraires : autotraduction, traduction et construction d’une œuvre autonome dans un espace bilingue (avec l’anticipation, au moment même de l’écriture, d’un lectorat bilingue). Il s’agit, à travers ces études de cas, d’interroger la manière dont l’auteur met en scène et construit sa position entre-les-langues : par l’intermédiaire d’une mise en livre spécifique, d’une fictionnalisation du bilinguisme, ou en créant l’espace d’un dialogue entre différents auteurs. Le numéro comporte également des poèmes d’écrivains-traducteurs bilingues suivis d’entretiens avec les poètes.
 

Revue Recherches & Travaux, les derniers titres

Publié le10 décembre 2019
Mis à jour le19 décembre 2019